Table ronde sur le Transhumanisme et l’Intelligence Artificielle, présentée par le groupe Estia
L’Intelligence Artificielle et le Transhumanisme sont-ils les nouveaux dangers de l’humanité ? Le point de vue du médecin et du philosophe
2 octobre 2019
Partager

Le sujet du Transhumanisme couplé à l’émergence de l’Intelligence Artificielle, équivalente aux capacités humaines voire supérieure, revient en boucle avec son lot d’experts mettant en garde le public sur les dangers que feraient courir à l’humanité ces deux orientations technologiques. Pour en débattre l’Université de la e-santé a réuni cet été , Jean-Michel Besnier, professeur de philosophie à l’Université Paris Sorbonne et Pr. François Berger, médecin neuro-oncologue au CHU Grenoble, chercheur. Ils nous interrogent, nous interpellent sans langue de bois.

Consort Group, au travers de la voix de Bruno Seguin, Directeur Général Adjoint de Estia, filiale Data du groupe, a choisi de parrainer cette table ronde.

« Consort Group a choisi depuis maintenant plus de 3 ans, de compléter son offre en se positionnant sur un axe « DATA ». Pour cela, il a intégré le groupe ESTIA, cabinet de conseil pur player de ce sujet depuis 10 ans notamment grâce à l’intervention de plus de 100 Datascientists. En tant qu’experts, nous voyons depuis quelques temps notre métier évoluer vers ce que l’on nomme communément l’IA faible, à savoir le Machine & le Deep Learning, et la mise en œuvre d’architecture Big Data.

Nous considérons que notre rôle est non seulement de conseiller et d’accompagner nos clients sur leurs projets, mais également de les aider à prendre du recul sur l’évolution des technologies et  méthodes mises en œuvre et de leur cadre réglementaire.

L’IA, ses incroyables atouts mais aussi ses limites sont au cœur de nos préoccupations. »